2020


2019

Venue de l'auteur Patrice Menettrier à l'école


Vendredi 19 octobre après-midi, dans le cadre du salon du livre jeunesse qui se déroule ce week-end à La Bégude de Mazenc, Patrice Menettrier est venu à l'école de La Touche à la rencontre des élèves de CE2, CM1 et CM2 et de leur institutrice Delphine Dieleman.
En réponse aux questions qu'ils avaient préparées, les élèves ont appris que Patrice Menettrier a écrit 15 livres en 17 ans pour les enfants et un roman policier pour les adultes. Chaque livre lui prend environ 9 mois de travail. C'est suite à une production d'écrit que sa fille a dû faire il y a 18 ans lorsqu'elle était en CM2 et dont le sujet était « Imaginez ce qui se passerait si vous passiez de l'autre côté du miroir » que Patrice Menettrier a écrit pour sa fille sa première histoire « Au delà du miroir ». Depuis tout s'est enchaîné et pendant ses week-end il écrit car la semaine il travaille dans un tout autre domaine. Ce qu'il aime c'est écrire des histoires qui donnent envie de lire et donner de l'imagination pour que chacun se fasse un film différent dans sa tête. Les histoires lui viennent d'un seul coup. Il le fait par plaisir et peut garder son univers à lui car il n'écrit pas pour gagner de l'argent.
Après la séance de réponses aux questions préparées et aux questions personnelles des élèves il a voulu faire découvrir son univers en présentant pour commencer son livre « Au delà du miroir », suivi de « La Princesse de Lazarée » et « Les manèges de l'Illusion ». Il a raconté le début de ses livres pour donner aux enfants envie de connaître la fin en lisant la suite.
Son dernier mot : « j'espère que vous irez passer le week-end au salon de La Bégude pour y découvrir et rencontrer les autres auteurs de romans jeunesse et de B.D. »
Les élèves l'ont chaleureusement applaudi et remercié de les avoir fait rêver en les entraînant dans son univers magique et fantastique.

Patrice Menettrier.jpg

Les chèvres de Jean-Michel

Les élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’école de La Touche et leur institutrice Delphine Dieleman sont allés à la rencontre de Jean-Michel, le berger qui séjourne depuis début septembre à La Touche avec son troupeau de 530 chèvres ayant entre 3 semaines et 17 ans et ses chiens afin de lui poser les questions qu’ils avaient préparées : d’où venez-vous, où les chèvres dorment-elles la nuit, avez-vous peur du loup…
Jean-Michel leur a parlé de ses chèvres de Rove ou chèvres aux cornes de lyre (car dans l’antiquité les Grecs utilisaient les cornes pour en faire des instruments de musique) dont il n’en reste plus que 8000 en France et dont on essaye d’assurer la pérennité. Il y a également 40 moutons mais ils partiront le 5 octobre.
Il a choisi ce métier qu’il fait depuis toujours pour la liberté mais c’est plus une passion qu’un métier. C’est un choix de vie, il n’a jamais congé car les chèvres doivent manger tous les jours mais la vie se déroule au grand air.
Jean-Michel a passé l’été aux Ramières où il avait été engagé pour les débarrasser de l’ambroisie et est arrivé à la Touche grâce à Florence Fayn. Tous les agriculteurs du village mettent à disposition leurs champs afin de les débroussailler et en contre-partie Jean-Michel ne doit pas acheter de nourriture à ses chèvres.
Il retournera chez lui passer l’hiver, à Mouries en Provence, où les chèvres auront leurs petits.
Comme il a un contrat de 4 ans aux Ramières il reviendra en 2020. Le week-end après le 15 août une transhumance s’organise avec une nuit à Grâne, une à Cléon et son arrivée à La Touche est prévue pour le dimanche midi.
Les enfants ont pu déambuler au milieu du troupeau et prendre dans leurs bras les petits agneaux.

Chevres Jean-Michel _5_.JPG
Chevres Jean-Michel _2_.JPG
Chevres Jean-Michel _3_.JPG
Chevres Jean-Michel _4_.JPG
Chevres Jean-Michel _6_.JPG
Chevres Jean-Michel _1_.JPG

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.